Mais qui a donc tué le professeur Lenoir ? Avec quoi ? Et où ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'attaque des fouines la nuit {Alisea <3}

Aller en bas 
AuteurMessage
Caleigh Lenoir
L'epouse est-elle toujours coupable ? Serieusement m'en croyez vous capable ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 225
[ LOVE ] : ``MY DEAD HUSBAND
[ CITATION ] : ``Me parler ne te rendra pas plus intelligent
[ PERSONNE SOUPCONNEE ] : ``Le meurtrier payera cher ...
Date d'inscription : 25/09/2007

La trousse du meurtrier
Mobile ?: Un mari trompeur ... est-ce un mobile suffisant ?
Culpabilité:
80/100  (80/100)
Liens:

MessageSujet: L'attaque des fouines la nuit {Alisea <3}   Dim 2 Déc - 19:05


    Le manoir était rempli en ce moment. Il était rempli d'invités qui étaient tous venus avant la mort de son cher et tendre mari et rempli désormais de différents journalistes et médecins qui fourrent leur nez partout. Le coupable faisait parti des invités, c'était sûr, parce que Caleigh ne pouvait pas imaginer l'un de ses enfants commettre ce crime, ni même l'un de ses employés ... quoique peut-être en y réfléchissant. En tout cas, c'était certain, le coupable n'était pas elle, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser. Comment et pourquoi aurait-elle tué son mari ? Parce qu'elle avait compris qu'il la trompait ? Moui ... enfin en même temps elle avait tout ce qu'elle désirait à part son mari, et à la base elle ne le désirait pas beaucoup, donc ça aurait été idiot de sa part de compromettre toute sa vie en le tuant. Enfin que voulez-vous, les gens ne sont pas très intelligents par ici, alors on la soupçonne à tort.
    De part cet amas de personnes, Mme Lenoir, la désormais seule maîtresse de maison se devait de veiller à ce que tout aille bien pour tout le monde, à veiller que tout soit en ordre ... mais aussi et surtout à veiller que ces gens bien trop curieux évitent de fouiller partout. Et oui, la famille a quelques secrets à cacher quand même, comme tout le monde, et Caleigh aimerait bien éviter que sa vie soit encore plus étalée au grand jour.

    Enfin bref, elle avait donc passé la journée, la soirée à faire le tour de sa résidence, à sourire, à saluer les gens, et à se faire passer pour une femme sans défaut ... pas trop dur sur ce point là enfait. Ce jeu la fatiguait, surtout qu'elle devait veiller à ce que ses enfants se comportent bien, et ce n'était pas de tout repos ça ... Ca en fait des choses à veiller pour une seule femme qui vient de perdre son cher et tendre époux non ?

    C'est lassée, fatiguée et avec des crampes aux joues que Caleigh Lenoir pu rejoindre sa chambre aux environs de minuit. Tout le monde ou presque avait rejoint sa chambre et les fouines s'étaient endormies. Elle pouvait donc dormir, sur ses deux oreilles peut-être pas, mais se reposer pendant six petites heures, six petites savoureuses heures.

    Une fois dans sa chambre, elle ferma la porte derrière elle, se dirigea dans la salle de bain qui était rattachée à son immense chambre et y retira son tailleur chanel pour le remplacer par une chemise de nuit, très confortable pour dormir. Une fois changée, elle retourna dans sa chambre, et se dirigea vers sa coiffeuse. Elle pu s'observer dans le miroir, et remarquer que la fatigue commençait à se voir sur ses traits ... il fallait qu'elle se reprenne en main dès le lendemain. Elle détacha ses cheveux, retirant la pince qui tenait son chignon, laissant alors sa longue chevelure tomber sur ses épaules. Ses cheveux étaient raides et légèrement bouclés sur les bouts à force d'être tenu en chignon. Elle retira par la suite ses boucles d'oreille et ses quelques bijoux pour se diriger vers son lit.

    Caleigh se glissa sous les couvertures, dans un lit des plus douillet. Tout ce qui manquait s'était son mari. Oui c'était à ses moments qu'il lui manquait ... pourquoi ? Tout simplement parce qu'elle était enfin seule et qu'elle se retrouvait justement seule dans une immense chambre, un grand lit sans personne à qui souhaiter une bonne nuit.

    Toutefois, bien trop fatiguée pour réfléchir plus longtemps, ses yeux se fermèrent et Mme Lenoir s'endormit paisiblement.

_________________
..

<< Je trouve qu'il y a trop de romans policiers et pas assez de meurtres. >>
<< Je filme les scènes de meurtres comme des scènes d'amour, et les scènes d'amour comme des scènes de meurtres... >>
BE CAREFUL !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alisea Kelly
N'aimais-je que moi. Cela va de soi.
avatar

Féminin Nombre de messages : 491
[ LOVE ] : I'm a Drama Queen, and I Love Me *
[ CITATION ] : Soigne tes apparences, car seules elles comptent *
[ PERSONNE SOUPCONNEE ] : Mrs Lenoir ? Serait-ce trop évident ? *
Date d'inscription : 10/09/2007

La trousse du meurtrier
Mobile ?: Voyons, vous me voyez tuer quelqu'un ? Oui... Okay. Hum. Sinon, une légende affirme que mon mobile est le fait que j'ai été la maitresse de Lenoir. Je ne vous dirai rien, ah ah.
Culpabilité:
80/100  (80/100)
Liens:

MessageSujet: Re: L'attaque des fouines la nuit {Alisea <3}   Dim 2 Déc - 20:08

    Le manoir était silencieux. Alisea ne s'était jamais autant ennuyée de toute sa vie. Enfin, peut-être que si... Mais là n'était pas la question. D'un côté, elle avait été stupide de dormir toute la journée. Mais que pouvait-elle faire d'autre ? Elle ne connaissait personne ici, et en toute franchise elle n'avait pas envie de les connaitre. Elle n'était pas là pour se faire des amis. Elle aurait bien voulu rencontrer quelques mecs avec lesquels passer de bonnes soirées, et elle savait qu'elle aurait pu ; mais c'était avant que le meurtre ne survienne.
    Maintenant, tout ce qu'elle voulait, c'était partir d'ici au plus vite et reprendre sa vie sociale d'auparavant.

    Elle s'était couchée, elle essayait de dormir, mais elle n'y parvenait pas. Elle n'était pas fatiguée du tout, elle se reposait depuis plusieurs jours, c'en était presque fatiguant, de tant dormir. Mais maintenant, ce qu'elle voulait, c'était... Partir d'ici.
    Fuir.
    Et le seul moyen de fuir, n'était-il pas... De s'échapper par une issue non surveillée ?! Non, elle finirait par être retrouvée, et toutes les accusations se tourneraient vers elle. Il ne manquerait plus que cela ! S'attirer des ennuis en plus, non merci. Non, ce qu'il fallait faire pour enfin être libéré, c'était de découvrir le coupable. Car alors plus personne ne serait soupconné et tout le monde pourrait rentrer tranquillement chez soi et reprendre sa vie morne ou exaltante d'avant, comme si rien ne s'était passé.

    Quels idiots ces enquêteurs ! Ils ne servent absolument à rien, ils passent leur temps à poser les mêmes questions maintes et maintes fois à tout le monde, ils déambulent dans les couloirs, ils brassent de l'air en faisait semblant de travailler. Ils ne servent à rien. Sinon, ils auraient déja découvert le coupable.

    Et le coupable, c'était Caliegh Lenoir. C'était plus qu'évident. C'était l'évidence même. Tout ce qu'il fallait maintenant, c'était des preuves. Mais ces enquêteurs stupides préféraient dire "nous manquons de preuves, nous devons soupconner tout le monde", c'était tellement stupide. Alisea les trouverait, les preuves

    Elle se leva du fauteuil dans lequel elle était assise depuis un sacré moment, elle reposa le verre de vin qu'elle tenait à la main, et laissa trainer par terre le livre qui était posé sur ses genou et qui était tombé lorsqu'elle s'était levée. Elle ne savait pas réellement ce qu'elle allait faire, mais il fallait qu'elle fasse quelque chose. Elle se regarda dans le miroir, réajusta ses cheveux. Elle mit une veste longue noire et blanche par dessus son désabillé rose pale. Non pas que ca la gênait de se promener en chemise de nuit sexy, mais bon elle n'avait pas envie de passer pour la catin de service. Quoique.

    Elle sortit de sa chambre, et marcha a peu feutrés dans les couloirs. En passant devant le petit salon, elle entendit des murmures de voix. Elle ne comprenait pas ce que ces gens se disaient, mais elle avait crur reconnaitre la voix de Caleigh. Alors, une idée lui vint en tête. Et si elle allait chercher des éléments dans sa chambre ?! Les policiers ne voulaient pas y aller tant qu'ils n'avaient pas de preuves contre elle... Et bien Alisea s'y rendrait !

    Elle monta directement à l'étage où se trouvait la chambre de la femme du professeur, et plaqua son oreille contre la porte. Aucun bruit ne se faisait entendre. Alisea jeta des regards autour d'elle pour vérifier qu'elle était bien seule, tourna la poignée, et se glissa dans la pièce...

    Le lit avait une apparence diforme. Même pas capable de refaire son lit ! Quelle idiote ! Maintenant, il fallait que la jeune fille trouve des éléments importants, et vite... Madame Lenoir pouvait arriver d'un instant à l'autre.

    Ses yeux ne s'étaient pas encore faits à l'obscurité, et la jeune fille se cogna le genou contre l'immense lit. Elle ne put retenir un cri de douleur.

_________________


Mon livre préféré est peut-être
"Meurtres en trois actes"
Mais ca ne fait pas de moi une meurtière.
Ou peut-être que si.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caleigh Lenoir
L'epouse est-elle toujours coupable ? Serieusement m'en croyez vous capable ?
avatar

Féminin Nombre de messages : 225
[ LOVE ] : ``MY DEAD HUSBAND
[ CITATION ] : ``Me parler ne te rendra pas plus intelligent
[ PERSONNE SOUPCONNEE ] : ``Le meurtrier payera cher ...
Date d'inscription : 25/09/2007

La trousse du meurtrier
Mobile ?: Un mari trompeur ... est-ce un mobile suffisant ?
Culpabilité:
80/100  (80/100)
Liens:

MessageSujet: Re: L'attaque des fouines la nuit {Alisea <3}   Dim 2 Déc - 20:31

    Le silence ... voilà ce qui régnait dans la chambre triste de Mme Lenoir. Celle-ci dormait et avait enfin la paix. Elle n'avait pas besoin de répondre à des questions plus débiles les unes que les autres des enquêteurs. Des gens qui n'ont encore rien compris à la vie puisqu'ils ne cessent de lui poser les même questions, chaque jour. Lassant non ? Quand comprendront-ils qu'elle est innoncente et qu'il faut qu'ils se penchent vers d'autres personnes ? Ils feraient mieux de soupçonner les maîtresses de son mari, elles, elles avaient un mobile après tout. Elle désirait son mari, son argent, sa vie, mais L Professeur Lenoir en personne ne comptait pas quitter sa femme. Non. Jamais. Caleigh l'interdisait pour l'image de la famille et puis ce n'était pas le genre de son mari de la quitter. Si ça n'allait pas, il restait dans son coin et vivait sa vie sans rien demander à personne, mais perdre du temps et de l'argent en divorce, ça jamais ... surtout que le divorce est un tabou à cette époque, ne l'oubliez pas^^.

    Caleigh dormait donc, la tête posée sur son oreiller. Un oreiller confortable qui l'aidait à faire passer son mal de tête. La pièce était remplie d'un air frais dû à la fenêtre ouverte, mais Mme Lenoir avait bien chaud sous sa couverture moelleuse. Et oui, autant elle avait tout le luxe qu'elle voulait, autant elle limitait le luxe pour les invités ... méchante ? Non, réaliste. De toute façon, ils pouvaient être heureux quand même, ils avaient des chambres relativement grandes, des lits et un certains confort dans tout le manoir. Alors, qu'ils ne se plaignent pas.

    Tranquillement endormie, Caleigh ne rêvait pas, ne cauchemardait pas, elle était tout simplement sereine contrairement à ce que certains peuvent encore penser.
    C'est alors, que dans son sommeil, elle entendit un bruit suivi d'un cri ... que se passait-il ? Un nouveau meurtre dans le manoir ? Le bruit provenait de sa chambre ... voulait-on la tuer ? D'un geste rapide du à ses grands reflexes, Caleigh alluma sa lampe de chevet et se leva instinctivement pour éviter un danger. Elle avait une main levée, prête à taper, mais lorsqu'elle vit une jeune femme, une des invitées de son mari, Caleigh reprit son sang froid ... sans pour autant être totalement calme bien sûr.



    << Que ... que faites-vous ici ? >>

    Caleigh restait sur la défensive, prête à se défendre, prête à refaire bonne figure si il le fallait, bien qu'elle soit seulement vêtue d'une nuisette. La classe, on l'a toujours ou on l'a pas, après tout.^^


_________________
..

<< Je trouve qu'il y a trop de romans policiers et pas assez de meurtres. >>
<< Je filme les scènes de meurtres comme des scènes d'amour, et les scènes d'amour comme des scènes de meurtres... >>
BE CAREFUL !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'attaque des fouines la nuit {Alisea <3}   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'attaque des fouines la nuit {Alisea <3}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment contré les fanatiques gobelins de la nuit ?
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Photos de nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cluedo :: Les Chambres Royales :: Chambre de Mme Lenoir-
Sauter vers: